Zones humides

La Lozère, département des sources, est riche de zones humides remarquables. La biodiversité exceptionnelle de ces milieux est maintenue grâce à une gestion agricole extensive de ces surfaces. Le Copage valorise l’activité agricole en zones humides.

A l’interface entre les milieux aquatiques et terrestres, les tourbières et prairies humides se caractérisent par une flore et une faune remarquables, adaptées à la présence d’eau dans le sol au moins une partie de l’année. En plus de cette richesse naturelle, les zones humides fonctionnent comme une éponge. Elles interviennent ainsi dans le cycle de l’eau pour épurer les eaux, réguler les crues et soutenir les étiages. Elles assurent de plus une forte attractivité paysagère pour le territoire et peuvent concerner l’activité agricole, comme d’autres activités de loisirs (chasse, pêche, tourisme,…).
  • Le Programme Zones Humides Aubrac

    Haut plateau granitique et volcanique, l’Aubrac se caractérise par un « chevelu » dense de cours d’eau, véritable réservoir naturel. Depuis des générations, les activités agricoles, tournées vers l’élevage, utilisent et valorisent ce réseau hydrographique. La qualité des eaux et la préservation quantitative de la ressource sont primordiales.

    Depuis quelques années, le plateau de l’Aubrac et ses zones humides remarquables font l’objet d’une attention particulière. Un programme de gestion des zones humides 2008-2013 a été mis en place. Il a été identifié comme zone d’actions prioritaires, dite « zone verte », par l’Agence de l’Eau Adour Garonne au titre du SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux).

    La surface totale de cette zone verte s’étend sur 3 départements (l’Aveyron, le Cantal et la Lozère) et 3 régions (Midi-Pyrénées, Auvergne et Languedoc-Roussillon), soit 710 km². Entièrement situé dans le bassin Adour-Garonne, le site lozérien s’étend sur près de 320 km² et englobe 16 communes : le canton de Nasbinals, le sud du canton de Fournels, la moitié Ouest du canton de St Germain du Teil et l’extrême Ouest du canton de Marvejols.

    L’association COPAGE développe ce programme dans l’objectif de sensibiliser, d’informer et d’apporter un appui technique à l’ensemble des acteurs présents sur la zone verte, et afin d’inciter les gestionnaires agricoles à une gestion durable des milieux humides. Le programme s’articule autour de deux volets : un volet communication-sensibilisation et un volet appui technique et financier à la gestion.

    Aujourd’hui dans la dernière année du programme, les résultats obtenus sont positifs et satisfaisants.

    Quelques exemples des actions menées par le COPAGE et ses nombreux partenaires (1)
    • Sensibilisation d’environ 70% des exploitants des secteurs prioritaires, et d’environ 50% des agriculteurs de la zone verte Aubrac,
    • Information et sensibilisation auprès des élus locaux et du grand public (Fête de la Transhumance, Festival Nature, étroit partenariat avec le site Natura 2000 Aubrac),
    • Animations auprès de classes primaires et BTS,
    • Contractualisation de 100 ha de zones humides (14 gestionnaires agricoles concernés) en MAEt (Mesures Agri-Environnementales Territorialisées),
    • Conseils techniques auprès des exploitants agricoles sur environ 450 ha.

    (1)Agence de l’Eau Adour-Garonne, Région Languedoc-Roussillon, Conseil Général de la Lozère, SAGNE 48/CEN Lozère, Fédération de pêche, ASTAF, Chambre d’Agriculture de la Lozère, DDT 48, ALEPE.

    Le programme a été labellisé en 2012 dans une convention signée entre l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) et le Ministère de l’Ecologie. L’ensemble des acteurs locaux impliqués dans ce programme, terminé depuis 2013, sont associés et sollicités pour communiquer largement en 2014. Des éleveurs engagés dans la démarche souhaitent poursuivre les échanges et pérenniser leurs pratiques, afin d’assurer une gestion agricole durable des zones humides. Ils bénéficient aujourd’hui d’une reconnaissance nationale qui leur permet de communiquer sur leur activité et d’agir pour la préservation d’un territoire riche et précieux.

    En savoir plus

    Haut de page

  • Les MAEt « Prairies humides de Margeride »

    Le COPAGE a mené pendant deux années une campagne de contractualisation de Mesures Agro-Environnementales sur les Prairies humides de Margeride, basées sur la reconnaissance d’espèces floristiques caractéristiques des milieux humides. Cette action a permis de sensibiliser les éleveurs de Margeride à la diversité d’espèces présentes sur leurs parcelles et de valoriser leurs pratiques. Un guide d’identification des espèces a été conçu pour la mesure et diffusé aux éleveurs engagés, formés à cette occasion.

     

    En savoir plus

    Haut de page

Références