Économies d’eau

Les agriculteurs, au même titre que les collectivités locales et les autres usagers, sont interpelés par la société pour relever ce défi de l’environnement. Les principales consommations d’eau à usage agricole sont les suivantes :

Aujourd’hui, il est nécessaire de promouvoir une gestion globale et équilibrée de la ressource en eau et de son utilisation qui concilie à la fois le respect de l’environnement et une agriculture économiquement viable.

L’alimentation en eau du cheptel représente une part importante des consommations d’eau à usage agricole. Ces prélèvements peuvent concerner :

Les besoins multiples en eau potable et pour l’abreuvement du cheptel peuvent générer des déficits en période d’étiage. Cette situation est parfois accentuée durant la période estivale avec une augmentation de la population dans certains secteurs (tourisme, résidences secondaires). L’association COPAGE et ses partenaires interviennent auprès des collectivités et des agriculteurs pour concilier tous les usages de l’eau, et réduire l’impact des prélèvements agricoles. Des études préalables au cas par cas sont indispensables afin de proposer des solutions adaptées aux besoins des agriculteurs et aux contraintes des collectivités. L’adéquation ressource-besoins est vérifiée. En fonction des spécificités de chaque territoire, différents aménagements peuvent être conçus (récupération d’eau de toiture, potence collective, création réparation de petites retenues/lavognes…).

Exemple de diagnostic réalisé pour un projet de récupération d’eau de toiture :

Dans ces conditions de pluviométrie (moyenne 2012-2022) et au vu de la surface de toiture mobilisable (900 m2), l’exploitation peut économiser 69 % des besoins en eau pour l’abreuvement.Les mois avec des besoins supérieurs seront compensés avec un prélèvement AEP.

Le dimensionnement de la cuve a été fait pour une quasi-autonomie du système de 1,5 mois (moyenne annuelle à 62m3) sans pluie ou 1 mois avec les plus forts besoins : mai, juin, juillet et août (92m3) d’après le graphique si dessous. Soit 100 m 3 de capacité de stockage.

Bilan-des-consommations-en-eau-et-des-eaux-recuperees-1-copage
 
@copage 2024 - Politique de confidentialité - Mentions légales